MOOV-OSER VISER LOIN

>, selon Mgr Kpodzro

581
Affiche début Article 650x400pixel

En conférence de presse ce mercredi à Lomé, l’Archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a exprimé son mécontentement au sujet du plan d’arrestation en préparation contre son candidat.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Le prélat indique que les faits pour lesquels Agbéyomé Kodjo est accusé lui sont imputables et promet à ceux qui vont procéder à l’arrestation de son candidat qu’ils marcheront sur son cadavre avant d’y arriver.

<< Agbéyomé Kodjo est le candidat élu. C’est le Président que le Seigneur nous a donné >>, a-t-il lancé.

L’homme de Dieu dit “prendre sur lui, toutes les accusations qui pèsent sur le député dont la procédure de levée de l’immunité parlementaire a été enclenchée.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Agbéyomè Kodjo se fait représenter devant la commission spéciale parlementaire

« Le Président Agbéyomé Kodjo ne s’est pas présenté lui-même devant la commission de l’Assemblée Nationale. Dans la lettre qui lui a été transmise, on lui a donné le choix de venir ou de se faire représenter. Donc il a envoyé son collègue député du MPDD. Le député qui a représenté M. Agbéyomé Kodjo n’est pas encore de retour pour nous donner des informations, mais déjà son domicile est encerclé. Cela veut dire que l’État est en train de préparer son arrestation dès la levée de l’immunité parlementaire. Mais si cela arrivait, je ne pense que les populations qui ont voté pour Agbéyomé Kodjo laisseraient les forces de l’ordre venir l’arrêter simplement pour des accusations qui sont fallacieuses et politiques », a-t-il confié à la presse.

Précisons que déjà aux environs de 11 heures, le domicile du candidat Agbéyomé Kodjo avait été encerclé par les forces de l’ordre et de sécurité.

Bernadette A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.