MOOV-OSER VISER LOIN

ECONOMIE : Le Togo enregistre une hausse de 22,4% des recettes fiscales

398
Affiche début Article 650x400pixel

Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour le Togo. Cette fois-ci, le coup de grâce vient de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).
En effet, selon le rapport annuel de cette Institution bancaire sous-régionale, le Togo boucle sur les neufs premiers mois de l’année en cours, 2019, en termes de recettes fiscales une nette augmentation de 22,4%.
C’est assurément la résultante des réformes engagées par l’Etat en ce sens et surtout les performances des régies financières en matière de collecte de ressources axées sur les projets de modernisation de l’Administration relatifs au renforcement de la gestion des finances publiques en cours dans les pays membres de l’Union, apprend-t-on de la banque communautaire.
« C’est la deuxième plus importante augmentation des recettes fiscales dans l’espace communautaire, sur la période sous revue derrière le Mali avec un taux de plus de 35,9% et aux coudes à coude avec le Sénégal dont le taux est également à plus de 22,4% tout comme le Togo », relève la BCEAO.
En outre, les recettes non-fiscales sur la même période selon la banque de l’Union, au Togo, s’élèvent à plus de 46,64 Milliards FCFA, soit une hausse de 4,18%.
Dans l’espace communautaire, comparativement à la même période de l’année précédente, les recettes budgétaires globalement, s’établissent à plus de 11348,2 Milliards FCFA au cours des trois (03) premiers trimestres de l’année 2019, soit une hausse de plus de 18,3%, environ près de 1757,7 Milliards FCFA.
Fabien A.

MOOV- MOOVEMENT 350*350
Affiche Milieu article 728x90pixel
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.