MOOV-OSER VISER LOIN

Togo : « Le plus important, c’est d’apprendre à vivre avec cette maladie (Covid-19) » Gerry Taama

539
Affiche début Article 650x400pixel

 

Le président du parti Nouvel Engagement Togolais ne comprend pas les dispositions de couvre-feu annoncé pendant les fêtes de fin d’année au Togo.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Dans un post publié ce mardi 08 décembre 2020 sur sa page officielle Facebook , il n’a pas manqué de toucher les réalités des togolais, notamment le manque d’argent.

« L’argent ne circule plus dans ce pays depuis plusieurs années, les gens ne fêtent même plus » a t-il écrit.

Il suggère même que ces fêtes de fin d’année soient supprimées et demande que le « petit Jésus observe une quarantaine cette année »

« Personnellement je ne comprends pas trop cette décision. Le paludisme, les accidents de la route, les Avc, même les suicides tuent plus que covid-19 dans notre pays. Pour moi, le plus important c’est d’apprendre à vivre avec cette maladie en adoptant les gestes barrière » a-t-il conclu.

Affiche Milieu article 728x90pixel

A ce post, les internautes n’ont pas manqué de faire des contributions en commentaires, qui en général sont allées dans le sens de l’opinion du député.

« Vous avez pleinement raison honorable, ils oublient les autres maux et se concentrent sur le covid 19. Je ne peux même pas appelé ça se concentrer car au marché il y plein de monde qui ne respecte pas les gestes barrières et je ne vois pas en quoi consiste le couvre feu parce que si les gens veulent vraiment fêter, il vont organiser des fêtes un peu partout dans leur résidence avec les invités tranquillement ou à l’intérieur des bars. Je leur propose de se concentrer sur l’avancement des jeunes pour le développement du pays » a écrit un jeune, la trentaine.

« Le plus curieux est que la mesure se limite à Lomé. Alors que deux longs week-end s’annoncent. Les gens iront fêter à l’intérieur du pays kpoooo! » a soufflé une autre internaute.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.