MOOV-OSER VISER LOIN

Togo: Le député Gerry Taama réclame l’instauration de tribunaux militaires

398
Affiche début Article 650x400pixel

 

La mort du jeune Mohammed ce jeudi 21 mai 2020 au quartier Avédji de Lomé continue de faire réagir plusieurs personnes qui la jugent injuste. Les jeunes du quartier s’en sont d’abord pris aux forces de sécurité déployées pour faire régner l’ordre, une situation qui a entrainé l’usage de gaz lacrymogène.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Le président du Nouvel Engagement Togolais, Gerry Taama très touché par la mort du jeune, abattu devant sa fille de 5 ans n’a pas hésité à s’exprimer non plus.

Selon le député à l’Assemblée Nationale, même s’il y a eu refus d’obtempérer, même s’il y a résistance, il y a plusieurs degrés d’intervention avant d’en arriver au tir létal, au tir qui tue. L’ancien militaire estime que dans le cas du malentendu ayant conduit du jeune Mohammed, les règles d’engagement imposent un tir de sommation à terre, puis dans les jambes, par principe de proportionnalité.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Gerry Taama estime qu’il faut faire intervenir des psychologues dans le processus de recrutement, et réclame des tribunaux militaires.

« Nos forces de l’ordre sont chargées de nous protéger, et si on déconne, on finit devant un juge, et non de nous tirer dessus comme sur des lapins. Nous ne nous sentons plus en sécurité ni dans nos maisons, ni dans nos rues. Ce n’est pas acceptable » s’est il indigné.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.