MOOV-OSER VISER LOIN

Togo : Faire du coton, un levier de la croissance économique

545
Affiche début Article 650x400pixel

Les producteurs de coton de la région d’Atakpamé (ville située à 190km au Nord de Lomé) ont reçu la visite du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé ce lundi 13 janvier 2020.
L’objectif de cette rencontre est axé sur les défis nouveaux auxquels est confronté ce secteur, notamment la modernisation de la production, et la transformation totale. Au menu des échanges avec les producteurs, le Président est revenu sur les stratégies contenues dans le Plan National de Développement (PND) en vue d’accroitre le rendement dans ce secteur.
« Passer à l’étape supérieure est notre rêve. La transformation du coton en fils et des fils aux tissus et des tissus aux vêtements que nous portons. C’est le défi que nous devons relever aujourd’hui et que nous avons inscrit dans le Plan national de développement (PND) », a-t-il indiqué.
Dans l’optique de convaincre les investisseurs potentiels dans le textile de venir s’installer au Togo, le candidat du parti Unir à l’élection présidentielle de 2020, convie les producteurs à redoubler d’efforts pour accroître leurs productions afin de permettre au pays de parvenir à l’objectif inscrit dans le PND, celui de passer la barre de 200.000 tonnes d’ici 2022. « Je crois fermement que nous pourrons faire beaucoup plus si nous arrêtons de vendre la fibre de coton. Il faut que demain, nous puissions vendre des vêtements et des tissus », a expliqué le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.
La filière cotonnière a traversé une crise profonde ces dernières années, mais les performances commencent à s’améliorer. Et le candidat Faure y compte insuffler une dynamique nouvelle.
Le coton est la première culture industrielle de rente du Togo.
Fabian A.

MOOV- MOOVEMENT 350*350
Affiche Milieu article 728x90pixel
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.