MOOV-OSER VISER LOIN

Togo : Dodji KOKOROKO, l’artisan de la rénovation de l’Université de Lomé

1 209
Affiche début Article 650x400pixel

Il est l’actuel Président de l’Université de Lomé. Le Professeur Dodzi Komla KOKOROKO a été nommé par décret présidentiel n°2016-065/PR du 11 mai 2016 et a pris fonction le 31 mai de la même année. L’homme de vision était jusqu’à sa nomination le Directeur du Centre de Droit Public (CDP) de la Faculté de Droit de l’Université de Lomé.
Jeune, ambitieux et surtout investi pour la cause de la jeunesse, il a très vite pris en compte les premiers besoins des étudiants qui ont fait auparavant objet de revendications amenant parfois à une fermeture provisoire du temple du savoir.
C’est ainsi que des réformes ont été faites dans le mode de fonctionnement des différents services, départements et amphithéâtres. Les inscriptions se font désormais en ligne et les déplacements des étudiants sont limités. Afin de permettre une meilleure administration des cours et les recherches des étudiants, le wifi campus a été installé.
Mieux, le Réseau Social et Collaboratif (Rescoul) destiné à administrer les échanges entre les acteurs de la communauté scientifique a été lancé. Plateforme riche et intuitive, il offre aux acteurs de l’université de Lomé (étudiants, chercheurs, personnels) un outil de création de contenu moderne pour le numérique.
La restauration a été aussi améliorée grâce à la réfection du restaurant universitaire confié à un prestataire privé, Richman Logos. L’université est devenue très propre avec le décret interdisant l’utilisation des sachets plastiques à l’intérieur de l’Université de Lomé.
Les infrastructures
Le premier chantier du professeur Kokoroko a été la clôture totale de l’université de Lomé. Il a ensuite construit un bureau pour la présidence qui a été délogé du lycée de Tokoin pour le site du campus. Le joyau offre également un bureau au collège des délégués.

MOOV- MOOVEMENT 350*350
Nouvelle Présidence de l’Université de Lomé

Au sein de l’université, le Professeur Dodji Kokoroko s’est engagé à construire des amphithéâtres, moderniser ceux déjà existant et équiper les salles et agoras. La résidence universitaire a été réaménagée et les cités offrent un meilleur cadre de vie aux étudiants qui font la demande et dont les domiciles sont loin de l’université ou qui viennent des autres villes et les étrangers.
Le nouveau visage de l’Université est vite perceptible avec les rues bitumées déjà de l’entrée principale du campus aux différentes salles de cours et services. Ces rues ont été toutes  baptisées à l’occasion du jubilé d’or de l’UL.

Une retenue d’eau a été également construite pour contenir les risques d’inondations et pourra servir de cadre de travail pour les géologues et géographes en formation.
Pour les activités culturelles, la scène dénommée Bella Bellow a été montée pour abriter les concerts, concours et autres productions artistiques.

Prestation sur la scène Bella Bellow de l’Université de Lomé

Les activités pédagogiques, académiques et para estudiantines

Affiche Milieu article 728x90pixel

La vie académique et pédagogique a été nettement améliorée sous la gestion du professeur Kokoroko : des nouvelles offres de formation créées, des colloques et rencontres d’échanges avec d’éminents chercheurs nationaux et internationaux…
Les étudiants eux-mêmes ont apprécié quand la foire universitaire (qui laissé place à une dépravation non-digne dans un temple du savoir) a été remplacé par une autre série d’activités mettant au centre l’étudiant et sa formation.
La créativité est aussi encouragée. Elle s’est démontrée avec les fresques murales réalisées par les étudiants de l’Eamau sur la clôture nord de l’université et à l’entrée principale.
Grand amoureux du sport et du football en particulier (il raconte qu’il a été un très grand footballeur lui-même), il s’investit dans les championnats universitaires organisés chaque année, et a institué depuis 4 ans un tournoi regroupant les huit meilleures formations issues du championnat de football dénommé le Grand 8 (G8). Une autre innovation, l’intégration des filles dans le sport universitaire par une compétition de grand format dans les grandes disciplines. La crise sanitaire au Coronavirus interdit les activités sportives, mais le Professeur Kokoroko a profité de ce temps pour lancer les travaux de réfections de différentes aires de jeux sur le campus. 

La sécurité
La circulation sur le campus créait un doute dans la tête des étudiants et autres personnes, surtout la nuit en raison de l’obscurité envahissante. La solution a été très vite trouvée quand les lampadaires ont été installés sur l’ensemble du site. Le Corps de police universitaire a été renforcé en effectif et en matériel. Désormais, une fouille systématique de tous les engins à deux roues est instaurée pour éviter les cas de vols de motos grandissant.

Sommes toutes, l’Université de Lomé vient de loin. Et c’est surtout grâce à la vision et à l’engagement du Prof Komlan Dodji Kokoroko qu’elle a retrouvé un nouveau visage dans tous les domaines.

La vision de l’homme l’a amené à la tête du ministère de l’enseignement primaire et secondaire dans le gouvernement Dogbé depuis Octobre 2020. La encore, Kokoroko tâche d’assainir le secteur de l’éducation qui a connu des crises a répétition depuis plusieurs années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.