MOOV-OSER VISER LOIN

Sidikou Karimou face aux jeunes entrepreneurs à Lomé : ” Le hasard arrive. Mais il faut savoir le saisir”

403
Affiche début Article 650x400pixel

Le premier Salon des jeunes entrepreneurs s’est ouvert ce vendredi 15 novembre 2019 à Lomé. Sans formalité, ni protocole aucun, les panels ont échangé avec des entrepreneurs au parcours avéré et réussi. Parmi eux, Sidikou Karimou, Patron de Harmonies media group, une entreprise qui s’étale à pas de géant sur le continent africain. C’est un groupe de médias installé déjà au Bénin, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Congo, … Mais le début n’était pas hasardeux. “Le hasard existe. Mais il faut savoir le saisir”, répond Sidikou Karimou.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Face aux jeunes, il a décliné une partie de son parcours. L’objectif étant de leur donner une idée de la vie d’entrepreneur. “A la fin d’une formation en Banque et finances, je ne savais pas quoi faire. Mais j’étais certain de ce que je ne voulais pas faire”, confie – t – Il pour indiquer ses débuts.

Pas très fan de la floraison des startups, Sidikou Karimou incite les jeunes à aller en apprentissage dans les entreprises. ” Il faut l’étape d’apprentissage dans une entreprise. Cela vous permet d’économiser pour votre rêve et pour aller où vous voulez”, conseille le CEO.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Question d’un jeune entrepreneur : quelles sont les qualités d’un jeune entrepreneur ? Réponse de Sidikou Karimou : ” il n’y a pas de prototype pour être grand entrepreneur. La qualité principale, c’est d’avoir l’envie”. Puis à travers des exemples, parfois traités au cas par cas, il a partagé avec les jeunes certains aspects de son expérience.

” Chacun doit se connaître. Nous ne sommes pas faits pour être tous des entrepreneurs. Il faut étudier, apprendre auprès de quelqu’un, rêver grand et se donner les moyens pour réaliser ses rêves”, conclut Sidikou Karimou.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.