MOOV-OSER VISER LOIN

Respect des mesures barrières au Togo : La FOSAP continue de veiller au grain

372
Affiche début Article 650x400pixel

Veiller au strict respect des mesures gouvernementales prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie à la COVID-19 ; c’est l’objectif visé par les autorités togolaises en créant la Force mixte anti-pandémie COVID-19 (FOSAP).
La force, conduite désormais par le colonel AMANA Kodjo, est active sur le terrain à travers la sensibilisation sur les mesures barrières édictées . Malgré tout, elle constate qu’une partie de la population ne prend pas au sérieux ces mesures barrières.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

« La Force constate avec regret qu’une partie de la population continue de mépriser les mesures barrières malgré la sensibilisation menée par tous les acteurs impliqués dans cette lutte. » écrit le colonel AMANA Kodjo, dans un communiqué en date du 9 juillet.

Et de poursuivre « Le Commandant de la Force salue la prise de l’ordonnance N°2020-004 relative aux mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 et l’arrêté interministériel N°0167/MATDCL/MCIDSPPCL portant obligation du port de masque de protection dans les marchés du Togo, qui viennent renforcer l’arsenal juridique existant ».

Face au non-respect des mesures par une frange partie de la population, la FOSAP compte passer aux sanctions, après la sensibilisation.

Affiche Milieu article 728x90pixel

« Il (le commandant de la FOSAP) invite tous les citoyens à se conformer aux dispositions des textes juridiques suscités et particulièrement à celles du chapitre 5 de l’ordonnance N°2020-004 concernant les réunions, les rassemblements et les activités. La Force compte sur la maturité des concitoyens pour un comportement responsable afin d’éviter de s’exposer aux dispositions du chapitre 6 de l’ordonnance et de l’article 2 de l’arrêté interministériel précités. » écrit le colonel.

Pour finir, le Colonel AMAN Kodjo appelle toute la population au civisme et au respect de toutes les décisions prises par le gouvernement pour lutter contre la COVID-19.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.