MOOV-OSER VISER LOIN

Rencontre Ouattarra – Bédié: « Nous allons continuer à nous parler … 

317
Affiche début Article 650x400pixel

Jeudi 11 novembre 2020, les choses sont allées très vite à Abidjan entre les camps protagonistes de la crise électorale en Côte d’Ivoire.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Aussitôt convenue, une première rencontre s’est tenue entre le président du conseil national de transition, Henri Konan Bédié et le président proclamé de la république, Alassane Ouattara au golf Hotel d’Abidjan.

A l’issue du tête-à-tête, les deux hommes ont annoncé à la presse leur disponibilité respective à continuer à « se parler et à se téléphoner ».

Affiche Milieu article 728x90pixel

Un peu plus tôt dans la journée, le parti du président du CNT a rendu public un communiqué sur sa page Facebook. Le PDCI, dans ledit communiqué, a dit accepter la main tendue d’Alassane Ouattara pour un dialogue « franc et sincère » avec Henri Konan Bédié pour la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. La formation politique a toutefois fixé 7 conditions avant la discussion que voici :
1- La levée du blocus autour de la résidence du Président Henri Konan Bédié;
2 – La levée du blocus autour des résidences de tous les leaders des partis politiques de l’opposition, notamment celles du Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE, du Dr Assoua Adou, de messieurs Affi N’guessan, Albert Mabri Touakeusse et Hubert Oulaye ;
3-  La libération de tous les responsables et militants des partis politiques de l’opposition, ainsi les acteurs de la société civile,  injustement et illégalement incarcérés ;
4- La cessation de toutes les poursuites judiciaires contre les responsables et militants de l’opposition, ainsi que les acteurs de la société civile ;
5- Le retour à un fonctionnement normal des partis politiques de l’opposition, avec un libre accès à leurs locaux ;
6- En outre, le PDCI-RDA exige que le dialogue soit inclusif et élargi à l’ensemble des plateformes et partis politiques de l’opposition rassemblés autour du Président Henri Konan BEDIE.
7- Pour le PDCI-RDA, les négociations devront avoir lieu sous la conduite d’un Facilitateur accepté par toutes les parties, suivant un agenda et porter sur des sujets validés au préalable par l’ensemble des parties prenantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.