MOOV-OSER VISER LOIN

Présidentielle 2020 : Tchassona Traoré en campagne avec trois thématiques

451
Affiche début Article 650x400pixel

La campagne pour l’élection présidentielle du 22 février bat son plein. Les différents candidats et leurs états-majors sont sur le terrain.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Tchassona Traoré du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) parcourt également le pays et propose un projet à trois axes. Il s’agit des volets politique, économique et socio-culturel.

Le plan politique repose sur le renforcement du processus démocratique qui comprend beaucoup d’aspects. Ce projet se veut une vision optimiste, le choix de la raison et du changement.

Le candidat du MCD promet de réussir là où Faure Gnassingbé et son régime auraientt échoué.

Pour lui, sa mission sera de briser les murailles du Togo pour remblayer les fossés et construire de nouveaux ponts pour l’unité et la réconciliation nationale.

Pour que cela soit, Tchassona Traoré estime qu’une main doit être tenue à l’armée.

“Les forces de l’ordre ce sont nos frères et soeurs. Nos familles et nos proches, il faut qu’on les rassure et qu’ils nous rassurent aussi”, a-t-il dit.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Ces actions, selon lui, ne peuvent se réaliser que dans un processus de réconciliation qui aussi, est un point essentiel pour la paix et le développement du Togo.

Au plan économque, la mission du candidat du MCD, sera de revoir les paradigmes de la programmation économique qui vont se baser sur ce que le Togo a de réel.

Il est sensible au problème de chômage qui touche la majorité de la jeunesse et semble avoir la clé de la solution à cette problématique dont les conséquences sont pluriels.

“Le système éducatif du Togo est à revoir sous toutes ses formes. J’y veillerai une fois logé au palais présidentiel après le 22 février 2020”, a-t-il confié.

Le président du MCD appelle par ailleurs les Togolais à lui accorder le maximum de voix le 22 février 2020 et à surtout rompre avec l’abstention qui ne profite qu’au pouvoir en place.

Rappelons que l’opération de charme bat son plein surtout au nord du pays. La capitale Lomé sera prise d’assaut par chacun des sept candidats avant la fin de la campagne prévue pour le 20 février prochain, jour où les forces de l’ordre iront aux urnes par anticipation.

Bernadette A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.