MOOV-OSER VISER LOIN

Présidentielle 2020: Le Togo gagne le défi d’une campagne apaisée

389
Affiche début Article 650x400pixel

La quarantaine, Ibrahim est conducteur de véhicule et à ce titre, a été dans le cortège d’un des trois candidats favoris au premier tour de l’élection présidentielle prévu ce samedi 22 février au Togo.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

À Amandahomè, un quartier du grand Lomé où Matin Libre l’a rencontré ce vendredi matin en train de nettoyer son véhicule, Ibrahim exprime son soulagement, « partout où nous sommes passés, il n’y a pas eu de violences. Les gens ont compris qu’ils faisaient une erreur en ayant des discours et des comportements violents avant ». Comme lui, plusieurs autres citoyens et certains observateurs déjà sur place depuis quelques jours et que nous avons rencontrés à leur hôtel, saluent le déroulement « d’une campagne électorale calme et paisible ». C’est également l’impression du Président de la République et candidat à sa propre succession, Faure Gnassingbé qui l’a relevé dans le message qu’il a adressé à ses militants à l’occasion du meeting de clôture qu’il animé jeudi sur l’esplanade du palais des congrès de Kara, à un peu plus de 400 km de Lomé, la capitale.

Pour leur part, les candidats Jean Pierre Fabre et Agbéyomé Kodjo et leurs militants respectifs ont clôturé leur campagne par une caravane à travers la ville de Lomé suivi d’un meeting au point de chute.

Tous les regards sont désormais tournés vers la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et ses démembrements pour un bon déroulement du scrutin.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Il faut signaler que la sécurisation de l’ensemble du processus est assurée par la Force Spéciale Élection Présidentielle (FOSEP 2020) forte de dix mille (10.000) éléments qui, pour le compte du dernier jour de la campagne électorale ont encadré « 116 meetings, 71 caravanes et d’autres activités », sur l’ensemble du territoire national, a indiqué un communiqué officiel de la force rendue public, jeudi soir à la clôture de la campagne.

Par ailleurs, plusieurs campagnes notamment vidéos sont entreprises sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les populations à l’esprit de paix et de tolérance et indiquer les voies légales de recours en cas de non satisfaction des résultats du vote.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.