MOOV-OSER VISER LOIN

POLITIQUE / Côte d’Ivoire : Les raisons de la visite d’Emmanuel Macron

456
Affiche début Article 650x400pixel

Emmanuel Macron se rendra en Côte d’Ivoire du 20 au 22 décembre 2019 pour passer des moments festifs en cette fin d’année en compagnie des Forces Françaises stationnées dans le pays. Le Chef de l’État français partagera ensuite un dîner de Noël avec les soldats dans le camp de Port-Bouët, près d’Abidjan, rapporte RFI.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara vont également se recueillir côte à côte sur les lieux du bombardement de Bouaké (ville située au centre à 350km d’Abidjan, ndlr). « Ce devrait être l’une des images fortes de la visite du président français en Côte d’Ivoire », apprend-t-on du côté du palais de Cocody à Abidjan.
Emmanuel Macron sera ainsi, le premier Président Français à se rendre sur place depuis le drame. Le lycée Descartes, là où se trouvait le camp militaire français, réhabilité, depuis, en bâtiment public porte toujours les traces des bombes lâchées par les deux avions de l’armée ivoirienne en 2004. Elles sont encore visibles.
Le président français déposera une gerbe et dévoilera une plaque en hommage aux soldats tués. Ce geste, selon l’Élysée enverra un «signal important dans la relation franco-ivoirienne ». Ce bombardement avait gelé pour longtemps les liens entre les deux pays et entraîné le rapatriement de milliers de Français.
Quinze ans plus tard, les raisons de ce bombardement de l’armée ivoirienne sur le camp Français restent floues. Un procès, sans les pilotes des avions, doit se tenir l’an prochain à Paris. Quant aux trois (03) anciens ministres de Jacques Chirac qui étaient mis en cause par la justice, ils ont finalement échappé à des poursuites, informe la radio mondiale.
Quinze ans après le bombardement de Bouaké, selon les informations de RFI, Emmanuel Macron et Alassane Ouattara rendront hommage dimanche 22 décembre 2019, aux neufs (09) soldats Français et au soldat Américain tués le 6 novembre 2004. Une première.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Malgré les circonstances non-élucidées du bombardement de Bouaké, le déplacement du Président Français vient réchauffer les relations bilatérales entre Paris et Abidjan.
Fabien A.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.