MOOV-OSER VISER LOIN

Niger : les travaux du premier pipeline coûteront 4 milliards de dollars

112
Affiche début Article 650x400pixel

En novembre 2021 selon les prévisions faites, le Niger devrait inaugurer son premier pipeline international export le reliant au Bénin et dont les travaux de construction ont été officiellement lancés ce mardi 17 septembre 2019 dans la localité de Koulélé située à 90 km d’Agadem dans la région de Diffa au nord du pays.

MOOV- MOOVEMENT 350*350
Affiche Milieu article 728x90pixel

D’un coût d’investissement estimé à 4 milliards de dollars US, les travaux de construction de ce premier pipeline constituent pour le Président de la République du Niger, « l’un des plus importants projets de l’histoire du Niger depuis son indépendance », rapporte le site de la présidence rendant compte de la cérémonie de lancement des travaux.

D’un linéaire total de 1.982 km dont 1.298 km en territoire nigérien, la mise en exploitation du pipeline est envisagée pour compter de janvier 2022 avec une hypothèse d’impact sur la croissance économique du pays qui, espère le Président Issoufou Mahamadou, « passera à deux chiffres, de l’ordre de 12 pour cent ». En effet la contribution de l’exploitation du pétrole qui jusqu’ici n’est que que 4 pour cent au PIB, passera à 24 pour cent à partir de 2022 avec la mise en exploitation de cet oléoduc dont les travaux de construction sont confiés à la CNPC et la société de pipeline au Niger dénommée West African Oil Pipeline Company (WAPCO-Niger.

Côté béninois, les autorités s’activent aussi pour tirer et faire tirer aux populations béninoises notamment en terme d’emplois à générer, le meilleur profit des travaux de construction des 684 km du pipeline qui traverseront le territoire béninois. A cet effet, plusieurs actions d’informations dont des émissions télévisées ont été récemment menées par des membres du gouvernement du Président Patrice Talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.