MOOV-OSER VISER LOIN

Mali : La mission de la CEDEAO fait des propositions, le M5-RFP toujours déterminé

368
Affiche début Article 650x400pixel

Après la rencontre avec les acteurs de la crise malienne, la délégation de la CEDEAO conduite par l’ancien président du Nigeria SEM Goodluck Jonathan a rendu compte à Issoufou Mahamadou, président en exercice de l’institution.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

« Nous avons accompli la mission. Nous sommes venus rendre compte des résultats que nous avons obtenus au Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO », a-t-il dit.

« Nous avons trouvé des solutions qui vont donner satisfaction au peuple malien. », a-t-il ajouté.

« Nous avons pris des dispositions conformément au protocole additionnel de la CEDEAO sur la bonne gouvernance et la démocratie et aussi conformément aux lois nationales maliennes pour que la cour constitutionnelle soit recomposée sur la base des quotas assignés à chaque autorité de nomination et que le problème des 31 députés soit étudié par cette cour », a-t-il précisé.

« Ces dispositions concernent également la mise en place d’un gouvernement d’union nationale dans les prochains jours. Les autres choses vont suivre », a affirmé SEM Goodluck Jonathan.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Mais de son côté, le M5 RFP trouve que la mission, au lieu de proposer une solution, a procédé à des arrangements qui violent précisément la Constitution, et qui ne tiennent aucunement compte du contexte sociopolitique et des risques majeurs que la gouvernance de Ibrahim Boubacar Keïta fait peser sur l’existence même du Mali en tant que Nation, République et Démocratie.

Dans un communiqué, il dénonce avec ‘’regret ces propositions qui sont les mêmes que celles antérieurement formulées par M. Ibrahim Boubacar Keïta, et rejetées par le Mouvement’’.

Aussi, la Délégation du M5-RFP se démarque des propositions de solutions de la Mission de la CEDEAO qui ne correspondent absolument pas aux aspirations et attentes exprimées par le M5-RFP et portées par l’écrasante majorité du Peuple malien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.