MOOV-OSER VISER LOIN

Komlan Loki Afanvi décroche son Bac avec mention

1 841
Affiche début Article 650x400pixel

Komlan Loki Afanvi a obtenu son BAC 2 avec mention. L’histoire de cet élève qui a été au cœur d’une controverse après avoir publié une vidéo provocatrice en plein cours, connaît une tournure inattendue et inspirante. Suite à cet incident, il avait été exclu de tous les établissements scolaires de la région éducative de la Kara pour l’année scolaire 2022-2023.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

L’incident avait défrayé la chronique lorsque Komlan Loki Afanvi, élève en classe de terminale A4 C au lycée de Kara 1, s’était filmé, affirmant qu’il s’en fout de la présence de son professeur, avant de lui lancer une question. La vidéo était rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, suscitant un débat animé.

Le 10 janvier 2023, la sanction était tombée : Komlan Loki Afanvi était exclu de tous les établissements scolaires de la région éducative de la Kara pour l’année scolaire en cours. Les écoles de la région centrale et des plateaux avaient également fermé leurs portes devant lui, laissant son avenir scolaire dans l’incertitude.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Cependant, c’est à ce moment critique que la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) est entrée en action. En collaboration avec des bienfaiteurs et des autorités éducatives, la CNDH a mené une mission à double objectif : aider Komlan Loki Afanvi à changer de comportement en lui prodiguant des conseils et lui trouver un nouvel établissement pour lui permettre de sauver son année scolaire.

Finalement, Komlan Loki Afanvi a été réinscrit à l’école Don Bosco, située dans la préfecture de Cinkassé, relevant de la région éducative des Savanes.

Tout au long de son parcours jusqu’à l’examen, la CNDH a été à ses côtés, fournissant un soutien financier et moral. Les efforts conjugués ont porté leurs fruits, puisque Komlan Loki Afanvi a décroché son baccalauréat deuxième partie (BAC 2) avec mention assez bien.

En exprimant sa gratitude, le jeune bachelier a tenu à saluer la CNDH pour son soutien multiforme qui a permis de rétablir sa trajectoire éducative et de lui offrir une seconde chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.