MOOV-OSER VISER LOIN

Ghana/Élection présidentielle: Risques de poursuites contre des candidats recalés pour falsification de documents

383
Affiche début Article 650x400pixel

La Ghana vient de disqualifier cinq candidats â l’élection présidentielle de décembre 2020.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

D’après le président de l’institution Jean Mensa, certains d’entre eux pourraient également être poursuivis pour falsification de documents.
Il figure dans les dossiers rejetés, de fausses signatures de personnes qui ont apporté leur soutien à ces candidats. Sur d’autres, les signataires auraient approuvé les listes de deux candidats différents. En vertu de la loi électorale ghanéenne un candidat à la présidentielle doit être soutenu par les électeurs inscrits.
Les cinq disqualifiés qui sont soit des indépendants, soit issus de partis politiques sans envergure ont été dénoncés à la police et pourraient faire l’objet de poursuites.
Ils devront également rembourser leurs frais de dossier d’environ mille sept cents dollars (1 723 $) chacun.
La commission électorale affirme que le remboursement des frais des dossiers rejetés est conforme à la réglementation selon laquelle les candidats non retenus devraient rembourser leurs frais de dossier.
Il y a quatre ans, 13 candidats à la présidentielle ont été disqualifiés en raison d’une procédure de dépôt incorrecte.
L’un d’eux avait contesté avec succès la Commission électorale Il avait été rétabli dans ses droits et a pu se présenter à l’élection présidentielle.
Les cinq candidats disqualifiés ont déclaré qu’ils contesteront la décision de la Commission devant les tribunaux.
Cette année, les Ghanéens auront le choix entre 12 candidat dont l’ancien président John Mahama considéré comme le principal challenger du président sortant Nana Akufo-Addo qui lui va se présenter pour un deuxième et dernier mandat.
D’après l’article 63 de la Constitution du Ghana, le président du Ghana est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Un candidat est élu lorsqu’il atteint plus de 50 % des suffrages exprimé. Ce score peut être atteint dès le premier tour. S’il n’est pas atteint, alors un deuxième tour avec les deux candidats ayant eu les deux meilleurs scores doit se dérouler dans les 21 jours suivant le premier tour de l’élection. L’élection se tient tous les 4 ans.
Peuvent participer au scrutin tous les citoyens ghanéens âgés d’au moins 18 ans. Les candidats aux élections présidentielles doivent obligatoirement être ghanéens de naissance et âgés d’au moins quarante ans.

Affiche Milieu article 728x90pixel
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.