MOOV-OSER VISER LOIN

Gabon : Rose Christiane Ossouka Raponda, première femme premier ministre

444
Affiche début Article 650x400pixel

C’est la surprise du chef de l’Etat gabonais ce jour. Ali Bongo Ondiba a nommé une femme au poste de premier ministre. En remplacement de Julien Nkoghe Bekale, il a placé sa confiance en Rose Christiane Ossouka Raponda.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Entrée dans le gouvernement en Janvier 2019 en tant que ministre d’Etat, chargée de la Défense nationale, l’ancienne maire de la ville de Libreville est devenue chef du gouvernement.

Diplômée en économie de l’Institut gabonais de l’économie et des finances (IEF) avec une spécialisation en finances publiques, Rose Christiane Ossouka Raponda a été directrice générale de l’économie et directrice générale adjointe de la Banque de l’Habitat du Gabon (BHG) au début des années 2000. Elle fait son entrée au gouvernement en 2012 en qualité de ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.

Élue conseillère municipale dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG), elle est portée patronne de municipalité centrale de Libreville, devenant ainsi la première femme Maire de la capitale depuis 1956.

Affiche Milieu article 728x90pixel

C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste au Gabon. Ali Bongo place toute sa confiance en elle.

‘’Pour la première fois dans l’histoire du Gabon, une femme occupera cette fonction. Elle a toute ma confiance pour renforcer l’efficacité de la riposte à la Covid-19, sur le plan sanitaire, économique et social, et pour poursuivre l’amélioration des conditions de vie au quotidien des gabonais et gabonaises’’ a-t-il écrit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.