MOOV-OSER VISER LOIN

Covid-19: Le G20 accorde un moratoire de 12 mois sur la dette des pays pauvres

410
Affiche début Article 650x400pixel

 

« Pour aider les pays les plus pauvres à faire face à la pandémie du coronavirus qui endeuille la planète, les pays du G20 ont pris mercredi la décision inédite de suspendre pour un an les remboursements de leur dette, peu après que le président Trump ait décidé de couper les ressources à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », a annoncé ce jeudi 16 avril 2020, le journal français Le Point, relayant une dépêche de l’AFP.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Cette décision du club des vingt (20) pays les plus riches du monde dont la mise en œuvre sera coordonnée par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international est immédiatement appréciée en France, par le ministère des finances pour qui c’est une décision “qui libère 14 milliards de dollars de la part des créanciers bilatéraux publics, donnant à ces pays des marges de manoeuvre pour rapidement répondre à la crise” économique engendrée par la pandémie, en Allemagne et qui salue « un acte de solidarité de portée internationale ». Même appréciation en Arabie Saoudite où le ministre des Finances, Mohammed al-Jadaan, a pris part à la réunion en visio-conférence du club des vingt pays les plus riches du monde.

Il explique d’ailleurs, selon les propos rapportés par Le Point, que « cette suspension de la dette (…) signifie que les pays pauvres n’ont pas besoin de s’inquiéter de faire face à leurs échéances au cours des douze prochains mois”, a-t-il dit, ajoutant que la suspension était effective “immédiatement”.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Sur le contient africain où la majorité des pays sont concernés par cette décision du G20, aucune réaction officielle n’est encore enregistrée. Cette décision est cependant très attendue et devrait permettre aux États de faire face aux urgences sanitaires, humanitaires, économiques et autres qu’engendre la gestion de la crise due au Coronavirus.

En fin de semaine dernière, le dimanche 12 avril 2020, « Le président de l’Union africaine, le président de la République d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a nommé le Dr Ngozi Okonjo-Iweala, le Dr Donald Kaberuka, M. Tidjane Thiam et M. Trevor Manuel comme envoyés spéciaux de l’Union africaine pour mobiliser le soutien international aux efforts de l’Afrique afin de relever les défis économiques auxquels les pays africains seront confrontés en raison de la pandémie de COVID-19 », avait annoncé la présidence de la République Sud Africaine dans un communiqué du porte parole du Président de la République.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.