MOOV-OSER VISER LOIN

Côte d’Ivoire: Le candidat malheureux KKB se résigne face aux résultats contestables de l’élection

372
Affiche début Article 650x400pixel

Le théâtre politique qui se joue en Côte d’Ivoire, marqué par l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et la crise qui va avec, ne finit pas de livrer ses scènes.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Après la proclamation des résultats par la Commission électorale indépendante (Cei) donnant Alassane Ouattara vainqueur et la formation d’un conseil institutionnel par l’opposition, c’est au tour du candidat malheureux Kouadio Konan Bertin (KKB) proclamé deuxième, de monter au créneau.

Sans vouloir se verser dans des polémiques, le candidat indépendant resté seul en lice avec le président élu Alassane Ouattara, reconnait que la Cote d’Ivoire n’a pas gagné la bataille de la transparence.

« Ce doit être la dernière élection qui se déroule dans un climat de suspicion et de méfiance. Pour ne pas en rajouter aux troubles qui ont saisi le pays, j’arrête ici mon commentaire sur la faible sincérité du scrutin, même si j’en suis l’une des victimes », a indiqué KKB qui ajoute avoir choisi entre le pire et le moindre mal.

Affiche Milieu article 728x90pixel

« Entre une guerre civile et les résultats imparfaits, il faut choisir le moindre mal », a-t-il glosé, tout en félicitant Alassane Ouatarra pour sa brillante réélection.

Pour rappel KKB est classé deuxième avec 1, 66 % des voix selon les résultats proclamés par la Cei.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.