MOOV-OSER VISER LOIN

Conseil de l’Entente: Les ministres de la sécurité conviennent de la nécessité pour chaque pays membre d’être vigilant dans la gestion des frontières

371
Affiche début Article 650x400pixel

Lomé, la capitale Togolaise a abrité ce vendredi 04 septembre 2020, la 5è réunion annuelle des ministres en charge de la sécurité et des frontières du Conseil de l’Entente.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Présidée par le Gal. Yark Damehane, ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, cette réunion a porté entre autres sur la lutte contre les actes terroristes dans l’Espace commun, et l’ambition de relever les défis sécuritaires inhérents auxquels sont confrontés les pays-membres.

Il était également question, pour ces patrons de la sécurité d’examiner et d’adopter le rapport issu de la réunion des experts, le rapport sur la paix et la sécurité dans l’espace Uemoa pour le second semestre 2019 ainsi que le relevé de conclusions.

Sur le plan sécuritaire, le Gal Yark Damehane a mis en exergue des pistes à explorer, afin de pouvoir annihiler les velléités de terrorisme qui menacent la zone, ainsi que les actes de grand banditisme.

Affiche Milieu article 728x90pixel

« Pour faire face aux différents problèmes qui se posent dans nos espaces frontaliers, nous devons rester vigilants, solidaires et mutualiser les moyens humains, logistiques et opérationnels, afin de lutter plus efficacement contre ce cancer qui risque de mettre en péril notre Union », a souligné le ministre.

La voie de cette 5è réunion annuelle des ministres en charge de la sécurité et des frontières du Conseil de l’Entente, a été balisée en début de semaine par les experts de la sous-région, qui ont planché en amont sur des recommandations stratégiques qui devront être soumises à la validation des Chefs d’Etat.

Créée le 29 mai 1959, Conseil de l’Entente réunit le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Niger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.