MOOV-OSER VISER LOIN

Burkina Faso : Plusieurs figures de l’opposition appelées au gouvernement

105
Affiche début Article 650x400pixel

Le président burkinabé Christian Rock Kaboré vient de former un nouveau gouvernement. Parmi ceux qui font leur entrée dans la nouvelle équipe figure l’opposant Zephirin Diabré, nommé au poste de ministre d’Etat auprès du président du Faso, en charge de la Réconciliation et de la Cohésion nationale. 

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Comme l’avait annoncé le président de la République dans ses vœux à la nation, c’est un gouvernement avec beaucoup de sensibilités.

L’ancien vice-président de l’Assemblée Nationale Me Benewendé Stanislas Sankara prend le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Clément Sawadogo remplace Siméon Sawadogo à l’Administration territoriale et la Décentralisation. Un poste qu’il avait occupé pendant longtemps sous le règne de Blaise Compaoré. Siméon Sawadogo se retrouve à l’Environnement.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Le professeur Charlemagne Ouédraogo, jusque-là président de l’Ordre des médecins du Burkina, a désormais la lourde tâche de veiller sur la santé des populations. Madame Victoria Ouedraogo Kibora s’installe au ministère de la Justice au moment où les Burkinabè dénoncent le traitement de certains dossiers. Le nouveau ministre de la Communication est Ousseini Tamboura, qui était d’ailleurs l’un des porte-parole du parti au pouvoir.

 

Alpha Barry tient toujours les rênes de la diplomatie ; Chérif Sy reste au contrôle de la Défense ; Seni Ouedraogo à la Fonction publique, Lassané Kaboré à l’Économie et aux Finances et Harouna Kaboré au Commerce, conservent leurs portefeuilles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.