MOOV-OSER VISER LOIN

Bafilo  : Retour sur moments forts des Jeux d’Assoli

247
Affiche début Article 650x400pixel

Le samedi 19 août 2023, à l’heure précise de 14 heures, s’est tenu au stade municipal de la ville de Bafilo, la cérémonie solennelle d’inauguration de la première édition des Journées Sportives d’Assoli. Ces réjouissances furent initiées par Yassine WATTARA, un éminent cadre du parti UNIR, en fonction dans la préfecture. Elles furent placées sous le prestigieux parrainage du Chef de l’État, également Président du Parti UNIR, Faure ESSOZIMNA GNASSINGBÉ.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Le thème qui éclaira cette manifestation était le suivant : “Non à l’extrémisme violent ; unis pour le développement local et la promotion de l’auto-entrepreneuriat.” Pendant la période allant du 19 au 26 août 2023, six équipes cantonales rivalisèrent afin de couronner leur championne.

La cérémonie d’ouverture fut égayée par de flamboyantes démonstrations artistiques, dont les danses Takaaye des jeunes de Soudou, le Goro-Goro de Didaourè, un défilé majestueux et une course de chevaux remarquable. Les six équipes cantonales engagées défilèrent également devant les regards admiratifs.

L’ouverture officielle fut précédée par deux discours significatifs : l’un, prononcé par le Chef Canton de Bafilo, souhaita une chaleureuse bienvenue à tous les participants, tandis que l’autre, émanant du Maire d’Assoli 1, contextualisa l’événement et magnifia les grandes réalisations du Chef de l’État dans la préfecture, tout en soulignant l’impérieuse nécessité de lutter contre la violence et l’extrémisme.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Le stade municipal était comble, et parmi l’assistance distinguée se trouvaient de nombreuses personnalités politiques, administratives, traditionnelles, religieuses et militaires. Kpenlenga BASSAYE, le Secrétaire Général de la Préfecture, représentait le Préfet lors de cette cérémonie. Il était entouré des Maires d’Assoli 1, 2 et 3, des six Chefs cantons, des conseillers municipaux, de l’Imam Central de la ville de Bafilo, des cadres du parti UNIR, de nombreux militants et militantes du Parti, ainsi que des responsables des Forces de Défense et de Sécurité.

Le samedi 26 août 2023 marqua l’apogée de ces festivités. Le stade de Bafilo était bondé à craquer. Une parade enjouée des groupes folkloriques venant de divers cantons, suivie d’une majestueuse danse équestre, précéda le match final. À la fin du coup de sifflet final, l’équipe TPJ de Bafilo s’empara du trophée, en plus d’une récompense financière de 200 000 francs CFA et de 25 médailles. Elle devança l’équipe d’ASAS de Koumondè, qui remporta un trophée ainsi que 150 000 francs CFA et 25 médailles. La troisième place fut attribuée à l’équipe d’ATONDO D’Aledjo. Le moment culminant fut la remise de 12 machines à coudre à 12 jeunes filles issues des six cantons de la préfecture, une initiative visant à les aider dans leur insertion professionnelle. L’après-midi fut empreint de couleurs sous la présidence de Ouro-Gouroungou Horoumila, le Préfet d’Assoli. Les trois Maires des trois communes étaient présents, tout comme les autorités administratives, politiques et militaires. On notait également la présence des chefs de Tchaoudjo, du directeur national des infrastructures sportives, des cadres du parti UNIR de Tchaoudjo (délégué MJU) et de nombreux jeunes enthousiastes.

Il est à noter qu’à partir du 23 août 2023, une campagne de sensibilisation à l’égard de l’extrémisme violent a débuté dans la commune de Soudou, puis s’est étendue aux cantons de Daoudè, Kpewa, Aledjo et Koumondè, pour finalement s’achever à Bafilo le 25 août dernier. Les Maires respectifs de chaque commune étaient présents lors de ces sessions de sensibilisation, organisées par le promoteur en collaboration avec le CIPLEV.

Quant aux matchs, ils ont connu un succès retentissant au stade omnisports de Bafilo, avec une affluence record chaque après-midi. Le stade était rempli à craquer, une première dans la localité. Il convient de souligner que toutes les équipes ont été pourvues de tenues par le promoteur, leurs déplacements ont été pris en charge, les arbitres ont été habillés, et le stade a été mis gracieusement à la disposition du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.