MOOV-OSER VISER LOIN

Attaques criminelles en mer: 12 à 15 ans de réclusion criminelle contre les prévenus

285
Affiche début Article 650x400pixel

 

D’après un récent rapport du Bureau Maritime International, 95% des cas d’enlèvement en mer ont eu lieu dans le golfe de Guinée.
C’est en somme 130 cas sur les 135 enregistrés.
Ce lundi à Kara, la cour d’appel se penche sur une affaire de piraterie maritime.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Ce procès, une première en Afrique de l’Ouest est régi par la loi n•2016-027 du code pénal ayant pris en compte les actes de criminalité maritime.
Ainsi, en appel ce lundi, la justice togolaise a rendu son verdict contre les auteurs arrêtés dans la nuit du 11 au 12 mai 2019 alors qu’ils tentaient de prendre le contrôle du navire « tanker G-Dona 1 », battant pavillon togolais.
Il s’agit de 6 nigérians et de 3 togolais. Le verdict de la cour a été lourd, ce qui surprend l’avocat des accusés.
En effet, le cerveau du groupe Peter Paul ecope de 15 ans de réclusion criminelle et 5 ans d’interdiction du territoire togolais.
Au final, la Cour d’assises a condamné Peter Paul, cerveau du groupe à 15 ans de réclusion criminelle et à 5 ans d’interdiction du territoire togolais. Les autres accusés que sont : Sewonou Agbodji, TIKE Godwin, Yemi William, Eklu Dieudonné, ADO Joseph, Toumé N’Galadjoua, Gadou Androu écopent quant à eux de douze (12) ans de réclusion criminelle.

Les accusés de nationalité togolaise prennent en plus 5 ans d’interdiction de leurs droits civiques. Les Nigérians sont aussi interdits du territoire togolais pour une période de 5 ans.

Affiche Milieu article 728x90pixel

C’est un signal fort que lance le Togo aux criminels d’après le Haut Conseil pour la Mer.
Ces derniers sapent les efforts des Etats côtiers dans leur lutte pour assurer la liberté et la sûreté de la navigation maritime dans le Golfe de Guinée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.