MOOV-OSER VISER LOIN

Alerte / Ça déchire au sein du clan d’Ali Bongo

399
Affiche début Article 650x400pixel

Le président Ali Bongo Ondimba, diminué par les séquelles de l’Accident cardio vasculaire cérébral qu’il a eu, est pourtant engagé pour le combat politique. Mais en dehors de ses problèmes de santé, il doit aussi gérer les divergences entre son administration et les membres de sa famille biologique.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Depuis quelques jours, Brice Laccruche, directeur de cabinet du président gabonais, est absent à son poste. C’est la conséquence de la cohabitation forcée avec Noureddin Bongo, fils aîné du Président, nommé en juin 2019 conseiller spécial à la présidence. L’ambiance entre le directeur de cabinet et la famille présidentielle en fonction à la présidence est désormais électrique. Laccruche a reçu récemment des demandes d’explication de la part de Noureddin et sa mère sur des opérations pétrolières qu’il aurait faites récemment.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Comme pour contrarier Laccruche, Mohamed Ali Saliou, un proche du fils du président est nommé directeur adjoint de cabinet chargé des affaires financières. La gestion de la maison privée du Président de la République a été également retirée au directeur de cabinet.

Le péché politique du directeur de cabinet est de proposer l’ouverture d’un dialogue politique avec l’opposition. Il suggère notamment l’organisation d’un scrutin présidentiel indirect à un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.