MOOV-OSER VISER LOIN

Affaires : Sombre avenir pour le groupe Canal+ ?

882
Affiche début Article 650x400pixel

Alors que le taux de désabonnement de ses clients a connu une hausse entre janvier et mars 2019 atteignant 15,3%, le groupe Canal+ doit désormais faire face aux critiques du ministère français du travail sur son plan de départs volontaires des membres de son personnel.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

L’année 2020 s’annonce, selon plusieurs alertes lancées ces derniers mois, très rude pour la filiale du groupe Vivendi, Canal+. Très présent en Afrique et particulièrement dans les pays d’Afrique de l’Ouest dont le Togo, Canal+ enregistre depuis un moment une désaffection de ses clients à ses offres. Selon des chiffres auxquels Matin Libre Togo a pu accéder, environ cent cinquante mille (150.000) clients en France ont résilié leur abonnement avec le groupe entre janvier et juin 2019, soit trois fois plus qu’à la même période en 2018. Malgré la multiplication d’offres à prix très réduits, Canal+ n’arrive pas encore à arrêter la tendance haussière du départ de ses abonnés. Mais il n’y a pas que les abonnés qui abandonnent Canal+, il y a également de géants tels que Orange qui quittent la barque et avec qui il perdra courant mai 2020, son contrat de distribution en même temps qu’il perdra les droits de diffusion de la ligue 1 de football.
Alors, quel sera l’impact de ces déboires sur les activités du groupe au Togo et en Afrique où il développe d’importantes activités ? On attend de voir…

Affiche Milieu article 728x90pixel
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.