MOOV-OSER VISER LOIN

Abandon des travaux à Ablogamé : Un enfant perd la vie, les riverains réclament des actions urgentes

696
Affiche début Article 650x400pixel

Un incident tragique s’est produit il y a quelques jours à Ablogamé dans la commune du Golfe 1, où les travaux de construction de routes et de caniveaux sont laissés à l’abandon depuis plus de deux ans. Un enfant a perdu la vie en jouant avec ses amis près des caniveaux inachevés de la rue de Tchaoudjo, non loin de l’Hôtel Pélican, rapporte le journal Le Neutre.

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Les autorités locales, y compris le chef de quartier Togbui Mizoblewou Wogomebu IV, le maire de la commune et le chef canton, ont été rapidement alertées de cette tragédie. Les premières constatations ont été effectuées, mais la population du quartier ne cache pas son indignation face à la lenteur des travaux.

Affiche Milieu article 728x90pixel

Les résidents d’Ablogamé ont, à maintes reprises, demandé une meilleure gestion des infrastructures. « Ça fait plus de deux ans que des chantiers de construction de route ont été engagés à Ablogamé. Des caniveaux grandement ouverts avec des barres de fer un peu partout en pleine agglomération à la grande indifférence des autorités. En cette saison de pluie, ces caniveaux deviennent également des nids de moustiques qui envahissent malheureusement nos maisons », a indiqué un riverain.

Ce cri de détresse résonne dans tous les quartiers, où l’abandon des travaux constitue un danger permanent pour les habitants, notamment les enfants. En cette période de vacances, un appel à la vigilance est lancé aux parents pour éviter d’autres tragédies similaires.

Il est impératif que les autorités prennent des mesures immédiates pour achever les travaux et sécuriser les infrastructures inachevées. La population d’Ablogamé ne saurait tolérer plus longtemps cette situation dangereuse et appelle à une action rapide et décisive pour prévenir d’autres drames.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.