MOOV-OSER VISER LOIN

05 mai 1992-05 mai 2020 : L’UFC honore la mémoire des victimes de l’attentat de Soudou

430
Affiche début Article 650x400pixel

 

Ce mardi 05 mai 2020, marque le 28ème anniversaire de l’attaque de Soudou, ayant coûté la vie à plusieurs Togolais parmi lesquels, Marc Atidépé, alors Vice- Président de l’Union Des Forces du Changement (UFC).

MOOV- MOOVEMENT 350*350

Pour l’occasion, le parti de GilChrist Olympio rend hommage à ces illustres disparus dans la lutte pour l’alternance au Togo, à travers un communiqué. Dans le document qu’a pu consulter Matin Libre Togo, le parti dit « s’engager à toujours honorer leur mémoire en allant jusqu’au bout de la lutte pour laquelle ils ont laissé leur vie ».

L’actuel vice-président du parti, Elliott OHIN martèle dans son écrit, la fameuse phrase prononcée par le père de l’indépendance du Togo, Syvanus Olympio : « La nuit est longue mais, le jour vient ».

Affiche Milieu article 728x90pixel

Devoir de mémoire

Le 5 mai 1992, en pleine campagne de sensibilisation de l’UFC, la délégation conduite par Gilchrist Olympio est victime d’une agression armée à Soudou (une localité de la préfecture d’Assoli dans la région de Kara).

Cet attentat perpétré par des militaires à la solde du Général Gnassingbé Eyadema, a coûté la vie au Dr Marc Atidépé et fait plusieurs blessés graves dont Gilchrist Olympio qui a eu la vie sauve seulement grâce à son évacuation au Bénin proche puis à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.